contenu principal du site

Poème au temps qui reste

Ta tête sur mon ventre, je caresse tes cheveux. Douceur du silence, bonheur, instant précieux. Respiration légère, atmosphère ouaté. Paisible et sereine, tu t'endors.

Bonne nuit, ma belle, et doux rêves. Je t'écoute dormir, heureux. Ma main dans tes cheveux, ralentie. Ta chaleur, la légère pression de ta tête irradie. Agréable torpeur, pas un bruit.

Mes yeux luttent, picotent. Sommeil, attend un peu. Laisse-moi savourer ces moments délicieux. Mon amour, tu dors et je suis rassuré. Bientôt je te rejoins dans les bras de Morphée.